Revue de presse

Routier

mars 2016

Transport en autocar : les 2/3 des sièges sont vides

Selon une étude de l’Arafer, le coefficient d’occupation des autocars, au cours des 5 premiers mois qui ont suivi la libéralisation du secteur, est de seulement 32%. Un chiffre qui traduit l’inadéquation de l’offre et de la demande avec une explosion du nombre d’ouvertures de liaisons par autocar. La recette est faible également : 3,2 euros aux 100 km par passager.

Source : La Tribune - 22/03/2016